NolaVoyage

Une maman solo qui voyage, des enfants et une mappemonde

Road-Trip en Slovénie avec une toile de tente (et un bébé)

Août 2014 (10 jours) – 2 adultes et 1 enfant (11 mois)

Point Géo : La Slovénie est un petit pays coincé entre l’Italie, la Croatie, l’Autriche et la Hongrie. Le pays est 2 fois plus petit que la Suisse ou seulement 2 fois la taille de l’île de France ! Il y a peu de côtes. Seulement une petite portion entre l’Italie et la Croatie pour profiter de la mer Adriatique.

Nous avons opté pour le camping comme moyen d’hébergement ! Je n’avais pas fait de réservations par avance. J’avais simplement regardé ce qu’il y avait de chouette à faire et à visiter. A partir de ça, j’ai construit une trame qui nous a servi d’itinéraire. Nous sommes partis de Haute-Savoie à 5h15 du mat’, à la fin du post de travail de Cédric (il travaille de nuit et termine à 4h30) et avec notre propre voiture.

J’ai mis en bas de l’article l’itinéraire résumé de notre road-trip et quelques informations sur les campings. J’ai également ajouté un point budget pour donner une idée des prix (du moins des dépenses que nous avons eu).

Ljubljana (capitale) et sa région

=>  Ljubljana

Départ pour Ljubliana où nous avons commencé la visite par le château. Pour l’atteindre nous avons choisi de prendre le funiculaire et de descendre à pied. Le chemin n’est pas compliqué et bien balisé. Mais pour un enfant (et même les adultes) prendre un funiculaire c’est toujours amusant !

Ljubljana slovénie

Le château domine la ville et de là-haut la vue est superbe. Ljubljana est, pour ma part, un gros coup de cœur ! J’ai l’impression de me balader dans une petite ville alors qu’il s’agit de la capitale de la Slovénie !

Nous nous sommes promenés le long de l’eau pour palper l’atmosphère. Nous en avons profité pour nous arrêter manger. Ce sera pâtes … au homard pour ma part ! La classe ! Je ne me souviens plus des prix mais très abordable. Pour le dessert nous avons choisi de le prendre en haut d’un gratte ciel pour admirer une dernière fois la ville vue d’en haut.

=>  Samna Gora

Le Samna Gora est une montagne non loin de Ljubljana mais malheureusement je ne pourrais pas vous en parler car nous n’avons jamais trouvé le sommet :/ Nous nous sommes perdu en montant… Je peux néanmoins vous dire que le balisage est très mal fait !

=>  Velika Planina

Départ 8h30 pour faire une rando ! Mais « grâce » à moi nous sommes arrivés assez tard au départ des remontées mécaniques… En effet, je n’ai pas voulu suivre le GPS du coup nous nous sommes perdus en montagne ! Donc encore une fois attention au balisage !

Une fois en haut, randonnée d’une heure pour atteindre le village de Velika Planina. La vue est superbe mais le ciel s’est couvert… Et en bons parents nous n’avons pas pris de veste pour Lyra ! Elle est en petite tenue en haut d’une montagne… A la fin du repas elle claque des dents et a les lèvres toutes bleues tellement elle a froid… Je lui ai quand même mis mon foulard mais nous ne tardons pas !

=>  Skofja Loka

Vu qu’il n’est pas trop tard lorsque nous rentrons au camping. Nous en profitons pour visiter Skofja Loka.  La ville est chouette malgré le fait qu’elle soit en restauration. Nous nous arrêtons prendre un café dans un bar avec des jeux pour les enfants. Lyra peut ainsi s’amuser et se défouler. Cela n’a visiblement pas suffit car c’est la crise sur la route du retour ! Et oui pas toujours simple de voyager avec de jeunes enfants…

Ptuj et sa région

Nous avons simplement fait le tour de ville pied avant de repartir pour Maribor.

Nous nous arrêtons dans un « resto » pour prendre un genre d’assiette kebab. La ville très chouette et vu qu’il fait super chaud, Lyra se baigne dans une fontaine publique près de l’université ! Le problème c’est que nous lui avons fait faire trempette avec sa couche et donc nous nous retrouvons sans change pour le retour. Nous nous dépêchons donc de rentrer à la voiture (qui est bien sûr à l’opposé de là où nous nous trouvons) !

Halte à Celje pour voir un château (de loin) et prendre un café avec un jus de fruit pour Lyra. Le cadre est sympa et il y a des jeux pour enfants sur une pelouse synthétique.

Vallée de Vipava et région du Karst

Une fois le petit déj englouti, nous avons pris la route direction le château de Predjama. Super visite mais je dois reconnaître que l’extérieur et le cadre du château sont plus sympas que ce dernier. Hormis une « grotte » à l’intérieur du château qui était chouette il n’y a pas grand intérêt… Du moins nous n’avons pas été plus emballés que ça.

Puis, nous avons visité les grottes de Postonja. Pour la visite il est important de prévoir des vêtements chaud car il fait frais (voire froid) dedans ! Cette halte nous a fait du bien car il fait chaud en ce mois d’Août ! La visite dure environ 1h30 et c’est un petit train qui nous emmène au fond de la grotte. L’attente est plus ou moins longue en fonction des heures de passage. Il s’agit de visites guidées et il faut attendre le guide anglophone (je n’ai pas souvenir s’il y avait des visites en français mais à vérifier).

La côte Slovène

En route pour Piran nous faisons quelques arrêts, dont un pour visiter la grotte de Skocjan. Ce sont des visites guidées avec des départs toutes les heures (en haute saison du moins). A la base nous voulions visiter qu’une seule grotte (celle de Postonja ou Skocjan) mais ne sachant pas laquelle choisir nous avons fait les deux ! La grotte est impressionnante de par sa taille (très haute) et du bruit qu’elle dégage ! Nous suivons une rivière souterraine et dans une telle cavité le bruit résonne et c’est très impressionnant. Il y a très peu de stalactites et stalagmites contrairement à Postonja mais c’est surtout le cadre qui impressionne. Pour le retour 2 options sont proposées soit un chemin pédestre ou des ascenseurs. Nous avons choisi la 1ère option et c’est sans regrets car les gorges sont tellement belles !

L’inconvénient de ne pas avoir réservé de camping c’est que nous ne savons pas où dormir. Ceux que nous voyons sont chers… Finalement nous tombons dans un camping plutôt chic mais qui possède des emplacements très simples (c’est-à-dire sans électricité) à un prix abordable.

Pas d’apéro ni de digestif d’offert mais nous avons la visite de hérissons 🙂

=>  Piran

Arrivée à Piran avant 8h nous avons pu profiter du calme (et de la fraicheur) de la ville. Il n’est pas possible de se garer dans la ville et il y a plusieurs parkings avant d’arriver avec des navettes gratuites (enfin il me semble..). Nous nous sommes baladés dans les ruelles. Je conseille fortement de monter en haut d’une tour (le clocher) pour admirer la vue sur la ville !

=>  Marais salant

Les marais salant se trouvent à quelques kilomètres de Piran en direction de la frontière croate.  Je peux simplement vous dire que l’entrée est super cher (14€). En voyant des éclaires ainsi que le ciel s’assombrir nous avons préféré faire demi-tour. C’est ainsi que nous nous sommes promenés dans le jardin de Forma Viva où se trouve des statues étranges.

=>  Koper

Visite de Koper avec un (tout) petit centre historique. C’est une ville connue pour être industrielle. Si nous nous sommes arrêtés là c’est pour profiter de la plage aménagée. En plus de l’accès à la mer il y a des jeux pour enfants donc très chouette pour se poser (et profiter du retour du soleil !).

=>  Trieste

Oui c’est un topo sur la Slovénie mais je vais vous parler mais bien de Trieste en Italie ! Depuis Koper, la ville est à environ 20 km. Nous n’avions pas prévu nous y arrêter. Pour le seul et unique jour de pluie que nous avons eu nous avons cherché à occuper Lyra. A la base, l’idée était de rester sous la tente le temps de la sieste (et que les quelques gouttes cessent). Mais un enfant qui n’a pas l’intension de dormir sous une tente c’est vite compliqué ! C’est pour cette raison que nous avons pris la route direction l’Italie…

Ce fût une très bonne idée car une fois en Italie le crachin s’était déjà arrêté ! Nous avons donc profité de la ville sous un grand ciel bleu. C’est une très belle ville d’un point de vue architectural. Lyra a beaucoup amusé les italiens ! C’est vrai que de voir un petit bout de même pas un an courir derrière les pigeons et s’intéresser à tout il y a de quoi s’émerveiller !

Vallée de la Soca

Départ pour Tolmin qui est à 1h30/2h du camping. Nous nous arrêtons à l’office du tourisme prendre car oui j’avais acheté un guide mais je l’ai perdu en route… Et nous filons direction les gorges qui valent vraiment le détour !

Puis, route jusqu’à Kobarid où nous allons jusqu’à une cascade pour manger. L’eau de la Soca est d’une couleur tellement belle qu’elle nous fait rêver ! Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons pour nous y baigner. Le problème c’est qu’elle est super froide, genre 10°C, tellement froide qu’elle nous glace les pieds !!!

Nous prenons la route du col de Vrsic (1611m) qui est le plus haut col du pays. Cédric se fait plaisir au volant tandis que moi j’ai le cœur au bord de la rupture à chaque virage ! Je conseille néanmoins d’emprunter cette route là car les paysages sont sublimes !

Bled et sa région

Sur l’ensemble de notre voyage, nous avons rarement galéré pour trouver un camping. Cependant, il y a une exception et c’est à Bled que nous l’avons vécu ! Tous les campings mêmes les plus « chics » étaient complets… C’est ainsi que nous avons atterri à Bohinj ! C’est un autre superbe lac à environ une vingtaine de kilomètres de Bled. Le camping est bondé mais nous arrivons à trouver un emplacement (en pente) sous les bois…

Départ de bonne heure pour Bled où nous trouvons rapidement une place devant un hôtel et l’endroit semble gratuit : le pied ! J’ai dit semble car il s’avère que le parking appartient à l’hôtel et que le stationnement est payant (5€ la journée). Nous sommes juste arrivés avant que le monsieur ne prenne son post… Mais vu que nous avons eu l’info qu’à notre retour, nous n’avons rien payé.

=>  Bled

Nous démarrons la visite de Bled par le château afin d’admirer la vue sur le lac. Il y a un chemin pédestre pour s’y rendre et il faut compter environ 20 mn de montée. Nous ne sommes pas entrée à l’intérieur du château mais la « cour » est en accès libre et permet de profiter du panorama.

Puis, nous louons une barque pour nous rendre sur l’île au milieu du lac. Il y a deux possibilités : soit louer une barque et ramer, soit se joindre à un « groupe » et c’est le batelier qui rame. Nous avons pris la première option ! Il faut compter environ 15€ l’heure de location de la barque ou sinon c’est 12€ / pers en « organisé ».

C’est chouette de pouvoir avoir sa propre barque, on se sent beaucoup plus libre ! L’île est très petite, il y a seulement une église dessus. Nous ne sommes pas rentrés dedans et avons simplement fait le tour des lieux. Je conseille tout de même d’y aller tôt le matin car il y a moins de monde. J’imagine qu’en haute saison en plein après-midi on doit vite se marcher sur les pieds !

=>  Les gorges de Vintgar

L’entrée des gorges de Vintgar est payante. Le tarif est de 4€ pour les adultes et 80 cts en dessous de 6 ans en théorie. Sauf que, la dame à la caisse voulait que Lyra paye 2€ !! Je trouve l’entrée chère en comparaison avec les gorges visitées dans la vallée de la Soca qui sont, de mon point de vue, plus belles. Je vous conseille néanmoins de vous y arrêter si vous être dans le coin !

Les promenades dans les gorges sont toujours magnifiques, déjà de part le cadre. Mais également pour l’aménagement des lieux. En effet, très souvent il y a un parcours aménagé sur des pontons de bois pour longer la rivière. Ce qui fait qu’il y a très peu de dénivelé, et rend la visite tout à fait adaptée pour des enfants !

Le retour

C’est la pluie qui a pointé le bout de son nez pour nous dire au revoir ! Il a dont fallu décamper en pliant une tente mouillée… Les joies du camping J Pendant que Cédric rangeait les affaires, je me suis occupée de Lyra afin qu’elle n’aille pas se salir juste avant la longue journée de route qui nous attend !

Nous faisons une dernière halte dans un village slovène le temps de faire quelques courses souvenirs. La traversée de l’Italie s’est également faite sous des averses. Mais c’est après Milan où le temps se gâte vraiment ! Ce ne sont plus des averses mais des trombes d’eau qui s’abattent sur la route. Nous pouvons difficilement rouler à plus de 60 km/h sur l’autoroute… Avec une visibilité quasi nulle !

Il est 23h15 lorsque nous arrivons à la maison. Nous pouvons enfin dormir dans un vrai lit !!!!! J

Les campings

Hormis sur la côte et à Bled, nous n’avons pas eu trop de difficultés à trouver des campings. Sachant que nous étions en itinérance, nous ne cherchions pas des emplacements avec électricité. En effet, nous étions en mode minimalistes. Nous avons pris : une tente, une table et des chaises qui se plient dedans, un réchaud, une tente de plage qui servait pour la plage ou comme « garde manger », un petit matelas souple pour Lyra et nous avions le Sleep’in bed de chez Décathlon. C’est un cube qui comporte un matelas gonflable et toute la literie. Il suffit de le déplier et de le gonfler et ça y est ! Le lit est prêt !

Nous avons également évité les gros complexes avec piscine car ce n’est pas ce que nous recherchions. Et financièrement parlant c’est plus cher. Nos journées étaient déjà bien remplies par les visites/ randonnées/ promenade !

Notre Itinéraire

J1 : Départ de Cluses et route vers la Slovénie. Nuit dans la vallée de Vipava.

J2 : Visite du château de Predjama et de la grotte de Postonja. Nuit à Vipava

J3 : Route vers Piran et la côte slovène avec un arrêt pour visiter la grotte de Skocjan. Nuit à côté de Piran.

J4 : Visite de Piran et Triest. Nuit à côté de Piran.

J5 : Visite de Koper et route direction Ljubliana. Nuit à côté de Ljubliana.

J6 : Rando pour voir le village de Velika Planina. Nuit à côté de Ljubliana.

J7 : Visite de Ptuj et Maribor. Nuit à côté de Ljubliana.

J8 : Visite de Ljubliana. Nuit à côté de Ljubliana.

J9 : Vallée de la Soca, Tolman et Kobarid. Route du col de Vrsic. Nuit à Bohinj (à côté de Bled car les campings là-bas sont tous pleins).

J10 : Visite de Bled. Après-midi dans les gorges de Vintgar. Nuit à Bohinj.

J11 : Départ pour Cluses.

Point Budget

Transport : 345€ au total réparti en : péage 95,10€, vignette slovène (autoroute) 30€, essence 200€, parking 20€. Pour le péage il faut ajouter le tunnel du Mt Blanc (nous avons une carte ce qui fait que chaque passage nous revient à 12€ environ sinon il faut compter environ 45€ Aller…).

Camping : 208€ soit près de 21€/ nuit pour 2 adultes, 1 enfant, 1 tente et 1 voiture.

Alimentation : 300€ dont 200€ de courses en supermarché et 100€ de restos + 80€ de « snacks » (cafés, glaces, bières, en cas). Les prix sont globalement plus bas que chez nous. En vacances c’est un post de dépense qui a souvent tendance à grimper car on se fait plaisir. On a seulement été une fois au restaurant car avec Lyra ce n’est pas toujours simple…

Visites/ sorties : 143€ les grosses dépenses on les a faite pour la visite des grottes de Postonja et château de Predjama (59.8€), la grotte de Skocjan (32€) ainsi que les remontés mécaniques de Vélika Planina (22€).

Souvenirs : environ 160€, nous avons rapporté beaucoup de liqueurs (et 2 ans après on arrive à la fin de nos liqueurs… snif !), du miel et du propolis liquide. Le propolis est très efficace en hiver pour booster le système immunitaire !

Total : Environ 1080€ soit 108€/ jour (hors souvenirs) pour 2 adultes et 1 enfant (10 mois) en camping (tente).

Comme pour tout le point Budget est donnéà titre indicatif. En effet, il est possible de dépenser moins ou bien plus. Pour notre part le budget nourriture peut bien diminuer car on s’est fait plaisir et en été on a l’habitude de prendre des apéros (vin/ bière) donc c’est un budget à prévoir J . Note également que les prix sont ceux de 2014 je pense que pour les visites/ sorties le budget est à majorer.

Please follow and like us:
1

Précédent

Top 6 des choses à voir / à faire en Sardaigne

Suivant

Conseils pour voyager en voiture avec des enfants (point de vue d’une maman solo)

  1. Yannig et Chantal

    Nous retrouvons les lieux que nous avons aimés en Slovenie en voyageant en camping car
    C’est toujours un grand plaisir de lire des commentaires autres que les siens sur les mêmes lieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén