NolaVoyage

Une maman solo qui voyage, des enfants et une mappemonde

De Samoëns à Morillon (Haute-Savoie)

Ma nouvelle résolution de ce printemps 2019 est de me (re)mettre à la rando ! J’ai la chance d’habiter une région où cette activité s’y prête à merveille.

Lac aux dames

Jusqu’à présent je n’avais jamais trop osé partir en randonnée seule avec mes filles. Premièrement, j’avais peur que ma dernière (qui aura 4 ans en Juin) n’arrive pas à suivre. Et je me voyais très mal devoir la porter en plus du sac à dos…

La seconde, c’est que contrairement à des visites de villes où les transports en communs sont présents, en montagne ou en rase campagne il n’y a rien !

J’ai commencé par un itinéraire sur du « plat » histoire de commencer en douceur…

Zoom sur le circuit

Distance : 10 km (les panneaux disent moins mais nous n’avons pas suivi exactement le circuit balisé)

Difficulté : aucune. Circuit plat et balisé (sauf si vous choisissez notre ‘variante’ mais néanmoins facile)

Date de la rando : 22 Mai 2019 => possibilité de faire le circuit en raquettes ou ski de fond l’hiver (à pied ou VTT l’été)

Points forts de la rando : le circuit passe en sous bois et longe une rivière ce qui rend la marche très agréable. En été, il ne fait pas trop chaud. Que ça soit au lac de Samoëns ou à Morillon vous trouverez des jeux pour enfants, un bon point pour motiver les enfants et/ou pique-niquer. Si vous souhaitez compléter la marche, vous trouverez des parcours d’accro-branche au niveau des 2 lacs. A Morillon il est possible de se baigner dans le lac ! Attention c’est un lac de montagne donc même en été l’eau est fraîche.. (Pas selon mes filles mais j’avoue que j’ai du mal à plonger dans l’eau)

Point de départ

J’ai choisi de partir de la base de loisirs des Lacs aux Dames de Samoëns. Ici pour un aperçu des activités à faire.

Depuis le parking je vous conseille de longer le 1er lac par la gauche et non l’autre côté. En effet, le chemin de droite mène directement à une aire de jeux donc si vous voulez que vos enfants garde leur énergie pour la marche, réservez les jeux comme récompense finale 😉

L’itinéraire est très bien indiqué et le chemin très large car c’est aussi une route empruntée par les VTT.

Itinéraire / balisage

Le balisage est bien fait et en suivant le sentier vous longerez le Giffre.

De notre côté, à l’aller nous avons suivi le ruisseau de Lachat. C’est un petit ruisseau avec un sentier qui le borde. Ce dernier coule en parallèle du Giffre donc impossible de vous perdre ! Pour suivre ce ruisseau il faut donc ne pas traverser une plus grosse rivière (le Giffre). A hauteur de Morillon vous pourrez traverser au niveau du pont. Les difficultés de ce sentier c’est qu’il faut à moment marcher dans le lit de la rivière car le sentier « s’arrête ». Je vous rassure il n’y a pas d’eau et comme une « île » en face.

Juste avant l’arrivée, à hauteur du lac de Morillon il y a le passage d’un ruisseau. Soit vous le traversez en vous déchaussant, soit vous remontez en le longeant jusqu’à la route pour passer le petit pont et redescendre juste derrière.

Ce sont les 2 seules petites « difficultés », mais ce sentier est plus calme et plus sympa que l’autre rive.

Pour le retour nous avons pris le chemin classique. Le sentier est très large car voie de VTT / ski de fond. Vous pouvez très facilement « couper » à travers la forêt pour vous rapprocher de la rivière et être plus au calme.

Point d’arrivée

Nous avons fait une boucle donc l’arrivée était la même que pour le départ. Mais le point le plus éloigné de la boucle était le lac bleu à Morillon, plus d’infos ici.

Vous pouvez très bien partir de Morillon pour arriver à Samoëns !

Nous avons fait une pause pique-nique près d’une aire de jeux.

Et vous, quelle était votre dernière rando/marche ?

Please follow and like us:
0
20
fb-share-icon20

Précédent

Amsterdam : à voir et à faire (article participatif)

Suivant

Road-Trip dans le Péloponnèse avec des enfants -Grèce –

  1. Stephanie

    Bonjour,
    Vous avez marché seule avec vos deux filles ? Personnellement, je ne suis pas certaine de pouvoir faire de même. J’aurais toujours peur que quelque chose arrive et que je ne sois pas en mesure d’aider mes enfants comme il faut. Ceci dit, ce n’est pas l’envie qui me manque.

    • Nola

      Bonjour,

      Cela ne fait pas longtemps que je marche seule avec mes filles. Elles ont toujours marché et je sais qu’elles tiennent le rythme. Mais avant je m’organisais de façon à ne pas être seule. Sauf que je n’ai pas beaucoup d’amis en Haute-Savoie et j’étais souvent frustrée de ne pas pouvoir faire de petites randos..
      C’est comme ça que j’ai commencé à me promener seule avec elles mais ça ne fait pas depuis longtemps… Depuis notre voyage au Monténégro à l’été 2018 je dirais 🙂
      Ce qui me freinais avant c’était pareil le fait qu’il arrive quelque chose, qu’elles n’en puissent plus et que je sois seule à gérer… Après je ne fais pas de trop grosses randos seule !
      Peut être essayer sur des petits circuits et ça va vous mettre en confiance 😉
      En tout cas c’est chouette de marcher avec ses enfants !

      • Stéphanie

        Essayer des petits circuits pour commencer, c’est une très bonne idée 🙂 En tout cas, c’est génial de voir une maman investie et qui n’hésite pas à profiter de la vie avec ses enfants, c’est beau 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén