NolaVoyage

Une maman solo qui voyage, des enfants et une mappemonde

Road-Trip en Sardaigne

Juillet 2017 (11 jours) – 1 adulte et 2 enfants (2 ans et presque 4 ans) + 1 adulte pendant 1 semaine

Point Géo : La Sardaigne est une île italienne située en méditerranée au sud de la Corse. Elle fait environ 24000 km² soit près de 3 fois la taille de la Corse. Cagliari est à environ 1h30 d’avion de Genève.

Nola et mes enfants à bord du bateau en Sardaigne

Ce sont mes premières vacances en tant que maman solo ! J’ai déjà pris l’avion seule avec mes 2 filles et cela n’a jamais été évident… En effet, j’ai deux petites filles aux caractères bien trempés et qui ont surtout du mal à rester en place ! La bonne nouvelle c’est que Lennig, ma copine depuis le collège (soit depuis environ 20 ans… ça me rajeunit pas tout ça !) et qui est aussi marraine de Naëly, nous a accompagné durant une semaine. En plus de passer du bon temps ensemble, être deux adultes pour deux enfants c’est très confortable !

J’ai mis en bas de l’article l’itinéraire résumé de notre road-trip et quelques informations sur l’hébergement, les repas et les déplacements. J’ai également ajouté un point budget pour donner une idée des prix qu’il s’agisse du vol, de la location de voiture, des logements, des excursions, etc.

Cagliari : la capitale

Nous avons commencé la visite de Cagliari par le Monte Urpino. C’est une butte d’environ 98m de haut d’où l’on peut admirer la ville. Très honnêtement je n’ai pas trouvé la vue extraordinaire mais il y a un parc avec des paons, des tortues, des oies… Et quelques jeux pour enfants (pas en très bon état) mais qui ont tout de même plus aux filles.

Monte Urpinu à Cagliari Sardaigne

Cagliari est une ville assez escarpée et bien évidemment nous avons choisi de déambuler dans les ruelles de la ville à midi en plein cagnard ! Je n’avais pas pris le porte bébé pour Naëly (2 ans) et elle a très bien marché. J’avoue qu’on était plus à la recherche de ruelles ombragées que de profiter pleinement de la ville…

Visite de la ville de Cagliari

Au retour, j’ai voulu emmener les filles voir la réserve de flamants roses. Je ne l’ai jamais vraiment trouvé mais nous avons tout de même pu observer quelques oiseaux !

Cagliari

La côte ouest

=> Piscinas

J’avais déjà fait une escapade de 3 jours en Sardaigne lorsque j’étais étudiante en Corse. A l’époque, j’avais pris le bateau de Bonifacio pour rejoindre la Sardaigne. Là-bas, j’étais partie retrouver des amis que j’avais connu lors de mon année ERASMUS en Hongrie (c’est un programme d’échange universitaire qui permet le temps d’un semestre ou d’une année d’aller à l’étranger, en Europe en l’occurrence pour ce dernier).

Piscinas près de Porixxeddu Sardaigne

Giulia, ma copine sarde, m’avait fait découvrir les dunes de Piscinas que j’avais adoré ! Je voulais absolument y emmener mes filles mais malheureusement je me suis mal organisée et faute de temps nous n’y sommes pas allées. A la place nous avons emprunté une route qui s’est avéré être un cul-de-sac  pour atterrir dans une péninsule entourée de petites plages. C’était tellement beau que nous avons garé la voiture pour y faire notre première trempette !

Voici en bonus quelques photos des fameuses dunes de Piscinas ! Prises il y a 10 ans maintenant.

Dunes de Piscinas sardaigne

=> Bosa

Bosa est une petite ville très escarpée (oui oui encore une ville parsemée d’escaliers et de marches 😉 . Je n’avais pas pris le porte bébé et encore une fois mes filles m’ont étonné. Elles n’ont pratiquement pas râlé lorsqu’il a fallu gravir toutes les marches pour arriver en haut de la ville où trône fièrement un château (que nous n’avons pas visité car nous avons préféré savourer des granités !).

Visite de la ville de Bosa et du château Sardaigne

Le nord ouest de l’île

=> Alghero

Depuis Bosa nous avons emprunté la route côtière pour atteindre Alghero qui est de toute beauté.

J’ai beaucoup aimé flâner dans les ruelles d’Alghero ! Et cette fois-ci pas d’escaliers ni de marches à gravir 😉 Nous nous sommes cantonné à la vielle ville qui est entourée de remparts. Pour finir la visite de la ville dans un parc avec des jeux pour enfants ! C’était aussi l’occasion de faire un break pour déjeuner.

=>  La grotte de Neptune

C’est une visite mémorable et je pense à ne pas manquer ! Outre la route côtière et sinueuse qui permet d’arriver au site, la descente pour se rendre à la grotte est très sympa. La grotte en elle-même n’est pas si extraordinaire que cela mais les 654 marches pour la rejoindre le sont beaucoup plus !!

Route pour aller d'Alghero aux grottes de Neptunes

J’avais pris le porte bébé pour Naëly mais sur le retour elle a bien monté 200 ou 300 marches seule. Tandis que Lyra qui semblait réfractaire face aux escaliers pour le retour a finalement trouvé son rythme et est arrivée de loin la première !! De mon côté j’ai eu mal aux mollets durant 5 bons jours…

La récompense finale a été de faire un tour sur la plage histoire de nous reposer J

=> Sassari

C’est la 2ème plus grande ville de Sardaigne. Son centre historique est sympa mais pour être honnête ce n’est pas la plus belle ville de Sardaigne… Nous avons tout de même passé du bon temps à flâner dans la ville. C’était aussi l’occasion d’aller faire à saut à l’office du tourisme pour prendre des renseignements sur l’île d’Asinara. Au passage je ne recommande pas l’office du tourisme car les informations données n’étaient pas très justes…

Visite de la ville de Sassari en Sardaigne

=>  L’île d’Asinara

J’attendais beaucoup de la visite de cette île qui est également classée en réserve naturelle. La veille, à l’office du tourisme, lorsque j’avais demandé s’il existait des packs tout compris pour la visite de l’île ils m’avaient dit non. Ils m’avaient conseillé de prendre le bateau à Porto Torres et de voir sur place.

Bateau depuis Porto Torres pour aller à l'île d'Asinara en Sardaigne

A bord du bateau un « agent » vendait un tour en 4×4 pour visiter l’île. Lorsque j’ai pris des renseignements sur les tarifs il s’avère que les filles (je rappelle 2 et pas encore 4 ans) devaient payer quasiment le prix d’un adulte ! Tarif qui, de base, n’était pas donné ! Vu que nous étions à bord du bateau je me suis dit que c’était surement un moyen pour eux de gagner de l’argent et j’ai préféré attendre d’être sur place pour réserver. Seulement, début Juillet c’est encore la basse saison et que sur place les quelques vélos et rosalies sont rapidement pris d’assaut pour la location…

Nous nous sommes donc trouvés au port sans moyens de transport :/

Hôpital des tortues sur l'ile d'Asinara en Sardaigne

Finalement nous avons marché jusqu’à l’hôpital des tortues. C’est une ferme qui recueille des tortues malades ou blessées. Une fois les soins prodigués, ils les relâchent dans la mer. Sauf qu’à notre arrivée la ferme était en « maintenance », donc fermée, mais s’est miraculeusement ouverte à l’arrivée d’un tour guide… C’est un lieu minuscule où il est possible de voir quelques tortues marines dans des gros bacs en plastiques. L’entrée est payante, 5€ pour 2 adultes et gratuit pour les enfants, et l’argent sert à aider au bon rétablissement des tortues marines.

Sachant qu’il faisait super chaud et que nous avions que nos jambes pour nous déplacer, nous nous sommes dirigés vers l’eau pour nous baigner. Et là, miracle ! Nous avons trouvé un super spot !! Des tables de pique-nique sous une tonnelle (idéal pour être à l’ombre lors qu’il fait près de 40°C) et face à la mer ! Que demander de plus ?! Ce fut un après-midi baignade et farniente très apprécié et appréciable 🙂

La côte Est de l’île

=>  L’île de la Maddalena

Nous nous sommes rendues sur cette île en voiture car j’avais loué une nuit dans un mobil home pour profiter pleinement du séjour. En réalité nous avons mis la voiture sur le bateau pour nous y rendre car ma jolie voiture de location n’avait pas l’option « amphibie » 😉 Rien que pour le bateau c’est une destination que je recommande ! Mes filles ont adorés les traversées à chaque fois !

Bateau pour aller à l'île de la Maddalena en Sardaigne

Petite anecdote rigolote 🙂 A Noël, Lyra a passé une semaine chez ses grands-parents en Bretagne. Lorsque son tad-kozh (grand-père en breton) l’a emmené à St Nazaire pour lui montrer un paquebot actuellement en construction, elle a fièrement répondu qu’avec sa maman elle avait été dans un bateau encore plus grand !! Le paquebot en question va être le plus grand au monde donc rien à voir avec le petit ferry que nous avons pris 😉

Je ne sais pas si c’est habituel sur l’île ou pas de bol pour nous, mais toujours est-il que j’associe l’île au mot vent ! En effet, du vent il y en a… Nous qui voulions pique-niquer sur une plage, nous avons finalement changé d’idée pour trouver un coin à l’intérieur des terres abrité sous une pinède ! Pareil lors de notre arrivée au camping nous avons écourté notre balade car trop de vent…

C’est malgré tout une très jolie île qui vaut le détour !!

=>  Tomba dei Giganti

Vu que nous avions le temps avant de déposer Lennig à l’aéroport d’Olbia, nous en avons profité pour visiter le tombeau des géants qui est un site nuragique. Un nuraghe est une tour ronde avec une forme un peu conique caractéristique de la civilisation nuragique. A vrai dire ce n’est pas une visite que je recommande car je ne l’ai pas trouvé exceptionnelle… Par contre si vous avez l’occasion de visiter Su Nuraxi allez y !!!

 

=>  Cala Gonone

C’est la dame qui s’occupe de l’AirBnb que j’avais loué à Dorgali qui m’a conseillé d’aller à Cala Gonone. C’est un lieu qui est certes très touristique mais mes filles ont adoré car nous avons pris un bateau !!! Et oui encore un, mais un petit cette fois-ci !

L’excursion que j’ai pris comprenait le trajet en bateau jusqu’à une plage avec temps libre durant 3 ou 4h puis nouveau bateau pour aller visiter la grotte del Bue Marino (visite guidée en anglais) puis retour au port. De mémoire pour visiter la grotte il faut marcher 2 km soit 4km AR et il me semble que c’est à plat tout du long avec peut être quelques marches vers la fin. Dans tous les cas pas du tout adapté aux poussettes car on accoste dans la grotte en bateau…

Le centre

=>  Su Nuraxi

C’est un site nuragique, le plus beau de l’île car le mieux conservé. En effet, il est très beau ! La visite se fait avec un guide (en anglais) en petits groupes ce qui permet d’apprendre d’avantage sur cette civilisation. Je pensais que mes filles allaient s’ennuyer mais pas du tout car il est possible de monter en haut du nuraghe en empruntant des petits chemins. C’est assez étroit et glissant par endroit. Je n’avais pas le porte bébé et à un moment il y a un escalier très raide qui se rendre au centre du nuraghe et pas évident avec un bébé… J’avoue que je ne faisais pas la maligne seule avec mes 2 filles qui ont tendance à foncer/ courir et tout escalader.

=>  Sardegna in Miniatura

C’est un « parc d’attraction » à destination des (petits) enfants qui faut le dire est en piteuse état… L’idée est bonne mais il y a clairement un manque d’entretien et c’est dommage. Il est possible tout de même de faire un tour en barque et en petit train électrique (compris dans le prix d’entrée). Je ne vous conseille pas de faire un détour exprès pour ce parc mais il s’avère qu’il est situé juste à côté de Su Nuraxi donc c’était l’occasion d’y aller…

Naëly qui n’est pas rassuré par les grondements du dinosaure

=>  Barumini

C’est la ville la plus proche de Su Nuraxi et j’avais réservé une nuit dans un AirBnb dans cette ville ou ce village plutôt. J’ai eu doublement de la chance : la première c’est que le logement était situé au dessus de la maison des propriétaires et qu’ils avaient 2 filles de l’âge des miennes. Elles ont donc passé fin de journée à jouer ensemble (et c’est qu’on voit que pour les enfants il n’y a pas de barrière de la langue). Pour les adultes moins car les propriétaires ne parlaient pas anglais ni français et moi pas l’italien mais nous avons passé une très bonne soirée car ils nous ont invité à manger avec eux.

La deuxième chance que nous avons eu est que nous sommes arrivé le soir de la fête du village et à 17h il y avait un accès libre pour les enfants à des jeux gonflables avec au choix des pop-corn ou de la barbe à papa (gratuit aussi) !

Très bonne soirée pour une fin de voyage !

Le retour

Le dernier jour était très soft, nous avons été dans un parc avec des jeux pour enfants. Les filles ont offerts aux enfants présents leurs jeux de plage, un parasol, un ballon, etc. Bref, les bricoles que j’avais acheté sur place car trop encombrant à prendre en avion… Elles ont fait ainsi des heureux et ces objets ont trouvé une seconde vie 🙂

En bonus le soir nous avons été au restaurant où j’ai retrouvé Cristina, mon autre copine sarde rencontrée en ERASMUS et son homme !

Vu que notre avion décollait tôt et que c’était trop galère de rendre la voiture tôt le matin (enfin galère car il fallait payer un supplément et j’avais surtout peur que quelque chose ne se passe pas comme prévu et de devoir stresser avant l’embarquement…). Du coup, nous avons passé la nuit à l’aéroport et nous avons étonnement plutôt bien dormi !

Les hébergements

Je m’y suis prise plutôt tardivement dans mes réservations de chambres, environ 1 ou 2 mois avant le départ. De ce fait le choix sur AirBnb était plutôt restreint et même sur des sites tels que Booking certaines villes affichaient complet ou c’était hors de prix.

Je ne vous parlerais pas des logements qui étaient plutôt basics mais convenables pour le prix. Cependant, il y en a un qui mérite le détour. C’est un logement trouvé sur AirBnb. Malheureusement nous n’avons pas pu rester plus de 2 nuits car il affichait complet. Cette maisonnette située à Bosa était vraiment superbe ! Elle était composée d’une pièce de vie avec un lit double, un petit lit et des fauteuils. Les toilettes se trouvaient en dehors de la pièce, la salle de bain également. Il y avait une petite cuisine d’été en contre bas avec le nécessaire pour cuisiner. La description peut sembler assez basique, mais si je vous parle de ce lieu en particulier c’est que nous avions une superbe vue !

Petit jardinet dans le B&B à Cagliari

Les repas

Ce que j’aime en Italie, c’est qu’il est possible d’entrer dans n’importe quelle petite épicerie et ressortir avec des sandwichs Home-made ! En effet, il suffit de montrer (ou de demander si vous maîtrisez l’italien mais ce n’est pas mon cas…) quelle charcuterie vous voulez. Et vous pouvez ainsi avoir ses sandwiches sur mesure et très bons !

L’autre avantage de prendre des locations avec une cuisine accessible c’est qu’il est possible de faire les repas soi même. Ce qui permet de faire de grandes économies. Cela n’empêche pas de temps à autre d’aller au restaurant pour se faire plaisir ! Mais en cuisinant il est tout de même possible de manger « local » simplement en achetant des produits du coin. C’est ainsi que nous avons goûté à des genres de pâtes à base de pommes de terre, si mes souvenirs sont bon, qui ressemblaient à des grosses ravioles.

Pour le coup l’Italie quand on est amateur de pâtes comme moi c’est que du bonheur !

Afin d’éviter d’aller 2 fois par jours au resto ou de cuisiner pour 2 repas, en vacances le midi c’est pique-nique ! Soit des sandwiches préparés le matin ou achetés dans les fameuses épiceries soit des aliments qui se mangent crus/froids et qui sont facilement transportables (bâtons de carotte, quiche, pizza froide, etc.). L’été le dessert va bien évidemment se composer de fruits 🙂

Les déplacements

Pour ceux qui seraient tentés de prendre une poussette en Sardaigne, personnellement je ne le recommande pas… Un porte bébé qu’il soit physiologique ou de randonnée fait très bien l’affaire ! Je pense aussi qu’il est important que les enfants marchent. On a souvent tendance à penser que cela va être compliqué pour un enfant qui a de petites jambes… mais que nenni !!

Ma grande m’a étonné lorsque nous avons été aux grottes de Neptune. Elle a descendu puis monté les 654 marches avec aisance ! Elle courait presque sur la fin !! Tandis que moi j’ai bien mis 5 jours à me remettre (mes mollets s’en souviennent) !

Les vacances sont idéales pour que les enfants marchent. En effet, le rythme est plus cool et nous avons le temps ! Je m’étonne à chaque fois que je vois des « grands » enfants (2 ans et plus) sont en poussette. Je pense que comme pour tout, la marche ou la randonnée ça s’apprend. Et qu’il ne faut pas sous estimer (ni surestimer d’ailleurs) la capacité d’endurance d’un enfant. Bien évidemment je ne parle pas de faire un trek avec des jeunes enfants. Néanmoins, il est important qu’ils prennent l’habitude de marcher.

Mon avis sur la Sardaigne

La Sardaigne est une très bonne destination à faire avec des enfants. Les paysages sont magnifiques et il y a des villes sympathiques à visiter. C’est une destination très reposante. Je recommande car les plage sont plus belles les unes que les autres et l’eau est chaude ! En été il peut faire vraiment très chaud, donc n’oubliez pas les protections solaires !

Notre Itinéraire

J1 : Départ de Genève tôt le matin. Nuit à Cagliari

J2 : Visite de Cagliari puis direction Piscinas. Nuit à Bosa

J3 : Visite de Bosa et farniente. Nuit à Bosa

J4 : Route vers Alghero, visite de la grotte de Neptune. Nuit à Sassari

J5 : Visite de Sassari et de la côte vers Castelsardo pour un AM plage. Nuit à Sassari

J6 : Visite de l’île d’Asinara. Nuit à Sassari

J7 : Route vers l’île de la Maddalena. Nuit sur l’île de la Maddalena

J8 : Direction Olbia et arrêt plage avant Dorgali. Nuit à Dorgali

J9 : Visite de Cala Gonone. Nuit à Dorgali

J10 : Visite de Su Nuraxi. Nuit à Barumini

J11 : Retour sur Cagliari et nuit à l’aéroport

Point Budget

Transport : 1000€ environ au total réparti en avion 414€ (1 adulte + 2 enfants plein tarif) soit 138€/ personne, 448€ location de voiture, 122€ plein de la voiture, ~10€ pour les parking/lavage auto, etc.

Hébergement : 461€ soit environ 46€/ nuit pour 2 adultes et 2 enfants (seulement 1 adulte sur la fin du voyage)

Alimentaire : 320€ dont 280€ de courses (Supermarché + Restos) et 40€ de « snacks » (boissons, glaces, etc.)

Excursions: 175.5€, à titre indicatif 50€ bateau (traversée voiture + 2 adultes + 2 enfants à La Maddalena), 37.5€ bateau (2 adultes + 2 enfants pour l’île d’Asinara), 30€ bateau (1 adulte + 2 enfants à Cala Gonon), 26€ les grottes de Neptune (2 adultes + 2 enfants), 10€ Parc Sardegna Miniature (1 adulte + 2 enfants), 11€ Visite de Su Nuraxi (1 adulte + 2 enfants), 6€ le tombeau des géants (2 adultes + 2 enfants) et 5€ hôpital des tortues (2 adultes + 2 enfants).

Divers : 25€ pour l’achat d’une carte SIM + recharge

Le point Budget est donné à titre indicatif car il est possible de dépenser moins ou bien plus.

Please follow and like us:
1

Précédent

Weekend prolongé à Palma de Majorque

Suivant

Voyager en étant maman (ou papa) solo

  1. Bonjour, je suis tombée sur votre blog depuis le forum du routard ou nous sommes intervenues toutes les deux sur le même sujet de discussion! Beau reportage sur votre séjour en Sardaigne! Surprise, nous avons pris le même logement prés de Bosa, nous sommes restés 4 nuits dans cette petite cabane et nous avons adoré!

    • Nola

      😉 C’était une merveille ce logement ! Malheureusement nous n’avons pas pu rester plus de nuits car il était complet avant et après mais sinon ça aurait été un plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén